Acilion, le copain des Vacances.

Le 3 Juillet 1978, une toute nouvelle émission estivale arrive sur TF1, coïncidence , cette émission naîtra le même jour qu’une autre émission diffusée, elle, sur Antenne 2, Récré A2. Chaque après midi, un tout nouvel ami nous donne rendez-vous avec du bricolage, des infos, des reportages et une avalanche de dessins animés pour passer les plus belles des vacances. Ce nouvel ami porte le nom d’Acilion.

C’est à Claude Pierrard ( présentateur des infos dans les Visiteurs du Mercredi ) que TF1 confie ce nouveau rendez-vous. Au programme des dessins animés avec les rediffusions du Roi Léo, Gédéon, Barbapapa, mais aussi de nouveaux héros, Les Aventures de Gulliver, La famille ours au far west, Clue Club et bien d’aures. Pour compléter le tout, Claude Pierrard et Acilion, nous propose des bricolages, des infos, des reportages et des variétés. Si ça vous rappelle une autre émission des années 80, c’est normal car Acilion et sa bande est un peu l’ancêtre de Croque Vacances qui lui succédera à partir du mois de février 1980.

Acilion est un mélange entre une grenouille et un caméléon. ce drôle d’animal est sympathique, farceur mais il est aussi curieux du monde qui l’entoure. C’est Boris Scheigam ( voix de Léonard dans L’île aux enfants) qui à donné vie à ce personnage de mousse animé qui est ensuite rajoutée électroniquement à l’image. Ce procédé très couteux pour l’époque sera abandonné en 1980 et Acilion sera remplacé par Isidore le lapin dans Croque Vacances.

En 1979, Acilion fête ses 1 an sur TF1, à l’occasion de cet anniversaire, Télé Junior nous propose une interview de Claude Pierrard qui en profite pour nous présenter les dessins animés de la nouvelle saison, Vic le Viking, les aventures de Moby Dick et Atomas la fourmi Atomique.

Acilion et sa bande © Claude Pierrard – TF1.

Publicités

Goldorak, L’invincible robot des temps nouveaux.

Goldorak prend son envol le 3 Juillet 1978, en diffusant les aventures du géant de fer pendant la période estival sur Antenne 2, Jacqueline Joubert ( responsable de l’unité jeunesse de la deuxième chaine ) ne se doute pas qu’elle va provoquer un véritable raz de marée. Goldorak remporte un succès considérable, pour ne pas dire sans précédent, du jamais vu pour un dessin animé.

Astérohache, Fulguropoing, Cornofulgure … un nouveau vocabulaire envahit bientôt l’imaginaire des cours de récréation. Rythmée par de spectaculaires combats, la série Goldorak s’impose dans les coeurs grâce à son univers fascinant et aux valeurs positives qu’elle défend. Actarus est un prince héroïque dont les idéaux de justice et tolérance inspirent toute une génération.

Goldorak vient rejoindre la bande des héros de la télé en bande dessinée dans Télé Junior en Septembre 1978.  Chaque mois nous retrouvons une aventure du géant de fer librement inspiré du dessin animé, la qualité de la BD varie selon le dessinateur avec une préférence pour les épisodes adaptés par Jorge Domenech qui illustrera aussi les séries Drôles de Dames et Holmes et Yoyo pour le magazine. Voici les deux premiers épisodes proposés en Septembre et Octobre 1978.

Goldorak © Dynamic Planning – Gô Nagai – Tôei Animation – Asatsu – Dynamic Planning / Bande Dessinée © Télé Junior / Septembre –  Octobre 1978.